Entreprise

Utiliser le redressement judiciaire comme outil de gestion

Un redressement judiciaire maîtrisé, peut-être un excellent outil pour relancer l’activité économique de l’entreprise. La première règle est de ne pas attendre trop longtemps avant de prendre conscience de l’état de cessation de paiement. Trop souvent, c’est par refus d’admettre la réalité, que le chef d’entreprise s’entête à poursuivre une activité déficitaire. Le redressement judiciaire est toujours perçu comme un échec, comme au temps où ce type de procédure était baptisé faillite.

Au contraire, si la procédure est mise en œuvre au bon moment, avec l’aide indispensable d’un avocat compétent, elle peut permettre aussi bien une restructuration permettant une poursuite de l’activité qu’une cession totale ou partielle des actifs à des conditions avantageuses.